James Bond 25, itinéraire d’un film maudit

0
13
Attendu comme le messie, le nouveau volet de James Bond voit son tournage marqué par de multiples écueils. Incidents, différends créatifs, sortie repoussée… Retour sur cette genèse chaotique.

15 août 2017  : Daniel Craig annonce son retour

« Plutôt me taillader les veines que reprendre le rôle de James Bond », avait jadis confié Daniel Craig. Après avoir laissé planer le suspense jusqu’au bout, l’acteur a finalement confirmé qu’il enfilerait une dernière fois le costume de l’agent secret. « Je veux finir sur une note positive, je suis impatient », déclarait-il sur le plateau de l’émission de Stephen Colbert. « Ouf » de soulagement général du côté des producteurs.

14 mars 2018 : Danny Boyle est choisi comme réalisateur

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule (une mauvaise non plus d’ailleurs), Danny Boyle confirme lors de l’avant-première de sa série Trust, qu’il « travaille sur un script » avec son éternel collaborateur, le scénariste John Hodge.

21 août 2018 : Danny Boyle quitte le projet

Combien de temps faut-il pour mettre à bout un cinéaste ? Cinq mois, visiblement. Les producteurs de James Bond ont annoncé que Danny Boyle ne serait plus aux manettes du 25ème volet. Le cinéaste, oscarisé pour Slumdog Millionnaire, est resté silencieux quant à ce départ pour « différends créatifs ». Evoquer les rapports diplomatiques avec la Russie, se mettre à l’heure #MeToo, caster Tomasz Kot (Cold War) dans le rôle du méchant… Selon The Guardian, certaines de ses idées n’auraient pas fait l’unanimité. Son projet de tuer James Bond, ou de l’emprisonner une bonne partie du long-métrage, n’a pas non plus convaincu.

23 août 2018 : la sortie du film est repoussée

Sans surprise, le départ de Danny Boyle, trois mois avant le début du tournage, bouscule tous les plans. La sortie du long-métrage, prévue pour novembre 2019, est donc repoussée au 14 février 2020 dans un premier temps, puis au mois d’avril de la même année.

20 septembre 2018 : Cary Fukunaga succède à Danny Boyle

Alors qu’il fait la promotion de sa série ManiacCary Fukunaga est annoncé comme le nouveau réalisateur de James Bond. Choisi pour sa versatilité et sa créativité, il devient ainsi le premier Américain à mettre en scène le volet de la franchise britannique. Si le talent du cinéaste est indéniable pour quiconque a vu Sin Nombre ou la première saison de True Detective, il est aussi un électron libre habitué aux départs pour « différends créatifs » (pour le film Ça ou la série The Alienist). Voilà qui est rassurant.

21 mars 2019 : le témoignage amer de Danny Boyle sur la débâcle James Bond

Plusieurs mois plus tard, Danny Boyle semble encore déçu d’avoir dû abandonner le projet James Bond. « Le scénario n’était pas fini, mais cela aurait vraiment pu être super », confiait-il à Empire. Et de souligner sa « honte » que la collaboration se soit finie de cette manière.

14 avril 2019 : des réécritures à la pelle

Après Neal PurvisRobert Wade ou encore Paul Haggis, c’est Scott Z. Burns (ContagionEffets secondaires) qui a été engagé pour parfaire le scénario. Dernière venue dans cette valse d’auteurs : Phoebe Waller-Bridge, créatrice de Fleabag et Killing Eve, dont la seule présence redonne espoir aux fans. Dans une interview à Vulture, celle-ci confiait avoir fait des changements sur le scénario jusqu’au matin même du premier jour de tournage.

25 avril 2019 : l’annonce lunaire du casting

Comme à l’accoutumée, l’équipe de James Bond a dévoilé les têtes d’affiche de son casting : Rami Malek en grand méchant, ou encore le retour de Léa Seydoux. Un lancement en direct de la Jamaïque qui, loin d’être en grandes pompes, a laissé un sentiment de malaise. Outre l’air dépité de Daniel Craig, aucune annonce importante n’a été faite sur le 25ème opus. Une source confie à Page Six qu’il n’y a « ni titre, ni scénario définitif ».

13 mai 2019 : la blessure de Daniel Craig

Maladresse ou auto-sabotage ? Après s’être cassé deux dents pendant le tournage de Casino Royale, s’être blessé à l’épaule pendant celui de Quantum of Solace, Daniel Craig a de nouveau subi les contrecoups d’une cascade. The Sun révèle que le comédien a été touché à la cheville en filmant Bond 25 – une vieille blessure qui aurait été ravivée. Au programme : une opération et une convalescence qui bouscule tout le planning.

4 juin 2019 : l’explosion de trop

Encore une mauvaise nouvelle annoncée sur le compte Twitter officiel de James Bond. « Lors du tournage d’une explosion contrôlée sur le plateau de Bond 25 aujourd’hui aux studios Pinewood, des dommages ont été causés à l’extérieur du plateau », pouvait-on y lire. Selon The Sun, il y aurait trois explosions suite à un « test préparatoire », lesquelles auraient provoqué « un chaos total » et une blessure légère chez un membre de l’équipe.

9 juin 2019 : incompatibilités d’agenda entre Daniel Craig et Rami Malek

Alors que Daniel Craig est en pleine convalescence, The Sun révèle que la production peine à aménager le planning pour que le comédien et Rami Malek puissent tourner ensemble. « Il est impossible d’avoir un James Bond où l’agent ne se retrouve pas à un moment en face du méchant », expliquait une source anonyme. Résultat, la fin du tournage, prévue pour septembre, pourrait être repoussée à octobre ou novembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here