Municipales : la politique ne résiste pas au virus

0
3

Alors que le pays est passé au stade 3 de l’épidémie, Emmanuel Macron et le gouvernement ont décidé de maintenir le premier tour des municipales. Difficile de comprendre leur raisonnement dans les conditions actuelles, alors qu’on nous serine que les rassemblements sont à éviter et que tout va fermer, sauf les commerces alimentaires et les banques. C’est d’autant moins compréhensible que, nous le savons très bien, ce sont les plus âgés qui se déplacent le plus pour voter et ce sont eux les plus exposés au virus. On apprend aussi que certains bureaux de vote se trouvaient dans des EHPAD et que dans beaucoup d’autres, il n’y avait pas de gel et les assesseurs ne portaient pas de masque. A noter que ces produits sont toujours introuvables, notre Etat providence tant vanté par Macron n’est pas capable de nous les fournir.

Comme il fallait s’y attendre, le taux d’abstention a battu tous les records (moins d’un électeur sur trois dans les grandes villes !) rendant les résultats pratiquement anecdotiques. On sait – mais y aura-t-il un deuxième tour ?- que les écologistes font une percée importante alors que leur très cher principe de précaution n’a nullement protégé le pays et que les résultats LREM sont mauvais. Les Français qui ont voté ont confirmé les maires bien implantés et ne semblent pas vouloir plus de socialisme. Ils ont sanctionné le gouvernement sans pour autant montrer une grande envie de voter pour la droite. A Paris, les habitants ont digéré les lubies d’Anne Hidalgo et il faudra des miracles pour pouvoir la déloger un jour… Le RN obtient les scores annoncés sans percées ni échecs significatifs.

L’organisation d’élections dans ce contexte tragique portera-t-elle un coup à Emmanuel Macron ? Pas facile de le prévoir quand l’opposition de droite est toujours en manque d’idées et de propositions. Ce qui est évident c’est que, contrairement à ce que peuvent penser certains de nos décideurs, le virus n’épargne pas la politique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here