Cisco veut unifier les réseaux dans le cloud, les vendre « as a service », et se pose en leader de leur sécurisation

0
30

Chuck Robbins, le PDG de Cisco, a dévoilé le 13 juin 2022 une stratégie mondiale basée sur le management unifié des réseaux et de la sécurité dans le cloud, une administration simplifiée et leur vente « as a service », via ses revendeurs notamment. Devenu l’un des leaders de la cybersécurité suite à plusieurs acquisitions notamment, et à sa threat intelligence TALOS, Cisco lance aussi une plateforme de service d’accès sécurisé SASE  (Secure Access Service Edge) nommée « Cisco+ Secure connect now ».

Laurent Degré, le directeur général de Cisco en France, et Fayce Mouhieddine, son directeur commercial en charge des activités cybersécurité, nous ont donné en avant-première au salon FIC les grandes tendances de la nouvelle stratégie du leader mondial des réseaux dans le multi cloud et la cybersécurité.

De gauche à droite: Fayce Mouhieddine et Laurent Degré, lors du Cybersecurity Day, Juin 2021
Cisco fait évoluer sa stratégie réseau en 2022

La montée en charge des environnements multi cloud et de l’hybridation du travail incite Cisco à faire évoluer sa stratégie réseau cette année : « L’objectif de Cisco en 2022 est d’aider les clients et ses partenaires à simplifier davantage leur approche multi cloud, dont la complexité est grandissante. D’ailleurs, le groupe ne parle plus de réseau, mais de « réseau des réseaux « , et nous fournirons davantage d’infrastructures réseaux as a service désormais », explique Laurent Degré, le directeur général de Cisco en France.

Une tendance que confirme Fayce Mouhieddine, directeur commercial cybersécurité de Cisco en France : « Le réseau doit devenir un nouveau service et être consommé en tant que tel. Idem pour la cybersécurité. L’ambition de Cisco est de devenir un fournisseur de services de sécurité unifiés sur une plateforme en mode cloud pour le réseau, les applications, les utilisateurs, et les contenus. Les ressources réseaux tout comme la cybersécurité doivent être davantage attribués aux clients, à la demande et en mode dynamique, et non plus en statique.La cybersécurité s’appliquera de manière contextuelle et apportera un cadre de confiance à l’usage du business».

Le dirigeant estime que l’avènement du SD-WAN a déjà permis à Cisco de mettre la puissance du réseau au service des applications et d’améliorer la flexibilité de la consommation dans le cloud. « Sécuriser en temps réel l’usage de leurs applications chez les cloud providers, c’est 90 % des problématiques de nos clients qui veulent aussi bénéficier de consommations réseaux plus flexibles, de l’observabilité hors du périmètre de contrôle, d’un accès en confiance aux ressources et la puissance du cloud pour appliquer la protection en temps réel avec plus de flexibilité » » estime Fayce Mouhieddine.

« Les clients adoptent la cybersécurité en « mode Cloud » massivement depuis quelques temps en France, malgré avec un long historique sur la sécurité périmétrique », constate le responsable.

Cisco réalise en 2022 un CA d’environ 5 Md$ dans la cybersécurité

Pour répondre à cette attente légitime, puisque il estime faire transiter environ 85 % du trafic réseau mondial sur ses produits, Fayce Mouhieddine précise que « Cisco intégre des offres de cybersécurité en mode SaaS sur la majorité de ses produits ». Fayce Mouhieddine rappelle également, et on le sait moins, que Cisco réalise en 2022 un chiffre d’affaire d’environ 5 Md$ dans la cybersécurité, secteur dont il est devenu l’un des leaders suite à plusieurs acquisitions et innovations. « Par exemple, Cisco dispose à son catalogue de l’équivalent du portfolio d’autres leaders en matière de cybersécurité périmétrique, mais également d’une offre importante dans les domaines de l’automatisation de la cybersécurité, de la sécurisation de l’environnement email, etc ».

Une expertise de grande ampleur dans la cybersécurité mais encore assez connue en France

Malheureusement, ce leadership dans la cybersécurité reste encore assez méconnu ,en dehors des clients et partenaires de Cisco, en France. Former ces derniers à cette nouvelle donne dans la cybersécurité et à la vente « as a service » de solutions de sécurité par le cloud ou pour le cloud est l’un des priorités de Laurent Degré en France dès 2022.

« D’autant plus que Cisco France réalise près de 90 % de son chiffre d’affaires en indirect et que ce modèle ne changera pas, même si les modes de consommations évoluent, eux. Les quelques 1200 partenaires de Cisco en France sont et resteront au cœur de nos priorités et de notre modèle commercial » martèle le directeur général de Cisco en France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here