Le vaccin sera declare obligatorie, on ne porra plus faire ses courses, on se verra priver de son job, de sa vie sociale. Ben voila, en France c’est fait!

0
3

Il n’y a pas si longtemps on traitait de conspirationnistes ceux qui disaient : le vaccin sera déclaré obligatoire, on ne pourra plus faire ses courses, on se verra priver de son job, de sa vie sociale. Ben voilà, en France c’est fait… ils ont osé s’en prendre aux libertés fondamentales. La dictature est en route.

Les soignants ne voulant pas se faire vaccinner, virés ! Ce n’est que le début du process à n’en pas douter cela va s’étendre à tous.

Bon, la France a décidé détruire méthodiquement son service de santé, donc entre les démissions à venir et ceux qui seront virés, l’objectif sera bientôt atteint.
Il y a peu, les gens applaudissaient les soignants tous les soirs, maintenant le gouvernement a décidé de les détruire s’ils ne se plient pas à la dictature sanitaire et avec le soutien d’une population passive, quoi de mieux ?

Les forces de l’ordre pas d’obligation, normal, ils en ont besoin pour se protéger d’un éventuel et très hypothétique sursaut de rébellion du peuple, alors on ne va pas affaiblir les effectifs. Pas encore.

Alors la suite c’est quoi ? Enfermement dans des camps de concentration des non-vaccinés ? Blocage des comptes en banque comme évoqué par un sénateur français?

Ça y est la dictature et la tyrannie sont en place. La France a donné le rythme pour l’Euroe avec l’assentiment des citoyens passifs, que rêver de mieux.

Va-t-il falloir entrer dans la clandestinité pour se nourrir et simplement vivre quand on n’est pas vacciné ? Probablement que oui si on continue sur cette lancée… j’espère me tromper, oui j’espère me tromper…

L’histoire n’apprend rien aux peuples, hier c’était ta religion qui te mettait en péril, aujourd’hui c’est ton statut vaccinal… va-t-on bientôt voir des affiches officielles avec une hot line enjoignant les citoyens à dénoncer les non-vaccinés (ben oui maintenant il y a 2 catégories de citoyens, les vaccinés et les sous-citoyens, les non-vaccinés) ?

En dehors de toute considération religieuse, je me pose une question : Est-on en pleine apocalypse ? Les signes semblent montrer que oui…

Alors il est temps de choisir son camp.
Le mien est celui de la foi, de la liberté de se déplacer, de penser, de dire tout haut ce que l’on pense, de critiquer, de jurer, de rire, de se faire vacciner, de ne pas se faire vacciner, d’être hétéro, bi, gay etc. de vivre ou de mourrir, etc. etc. etc.

Pour terminer, je ne suis pas pro ou antivax, je suis pour que les gens qui veulent se faire vacciner puissent le faire et que ceux qui ne le souhaitent pas ne soient pas stigmatiser comme c’est le cas actuellement.

Plus ici question d’être pro ou anti, mais de défendre la liberté des peuples contre la tyrannie de certains élus qui croient détenir une vérité et surtout l’imposer à tous avec des moyens coercitifs plus vus en Europe depuis la dernière guerre.

Aujourd’hui c’est un vaccin, mais demain ce sera quoi ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here