Pour 40 % des Français, les députés ne sont pas utiles

0
88

Quatre français sur dix doutent de l’utilité de l’Assemblée nationale : c’est le constat d’une étude réalisée par l’institut CSA rendue publique il y a quelques jours. Nos compatriotes ont une opinion plus que mitigée quant au travail de leurs élus : 50% se déclarent satisfaits du travail des députés mais 40% estiment que leur rôle n’est pas ou peu utile, ce qui constitue une spectaculaire augmentation de 27 points par rapport à la dernière enquête, réalisée en 1985.
Le maire, en revanche, est jugé comme étant l’élu le plus important par 61% des sondés, loin devant le député qui peine à atteindre les 35% (contre 54% en 1985), le sénateur (23%), le conseiller régional (22%), le conseiller départemental (20%) et le député européen (19%).
Les sondés ne sont qu’un tiers à souhaiter que le député ait plus de pouvoir et 70% pensent qu’il doit « s’occuper en priorité des problèmes de son territoire d’élection ». En somme, nos compatriotes désirent un député essentiellement cantonné à un rôle d’inauguration des chrysanthèmes.
Autre enseignement du sondage, les Français s’en remettent plus facilement aux institutions incarnant l’ordre qu’aux institutions représentatives : ils ne sont que 44 et 45% à faire confiance à l’Assemblée nationale et au Sénat, contre 83 % pour la gendarmerie, 82% pour l’armée et 77% pour la police. Notons, par ailleurs, que seuls 32% de nos compatriotes font confiance aux médias.
Au-delà de la perte de centralité de l’Assemblée nationale induite par le fonctionnement des institutions de la Ve République, l’étude révèle une grave crise confiance des Français envers leurs élus, que seule la proximité atténue.
Le deuxième enseignement de l’enquête est le cruel besoin d’autorité de nos compatriotes, autorité que ne savent plus incarner les parlementaires, sinon les hommes et femmes politiques dans leur ensemble.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here